Cyberdillo

3DO

Un des jeux les plus étranges auxquels j'ai joué, mais pas pour les bonnes raisons.

Pour résumer trèèèès rapidement le contexte, il s'agit d'un FPS où on joue un tatou cybernétisé suite à un accident et c'est le maximum de sens que l'on peut y trouver.

On doit accomplir des objectifs non-sensiques aléatoires (à base de récupération d'objet complètement random, généralement), tout en parcourant des espaces sans AUCUNE cohérence visuelle ou esthétique, et en affrontant des ennemis étranges (yeux, flacons de parfum crachant du feu, ovnis tirant des smileys...).

Chercher un semblant de logique est totalement inutile. Cyberdillo est affublé d'un humour scato régressif : on tire des ventouse, des bruitages "rigolos" fusent tout le temps, certains items donnent la diarrhée....

Cette forte personnalité n'est cependant qu'un écran de fumée visant qu'à masquer que Cyberdillo est un FPS extrêmement quelquonque sur le fond, n'apportant pas grand chose de plus en terme de proposition de jeu qu'un Wolfenstein 3D sortie presque 5 ans avant.